Lundi matin

Text Resize

-A +A
 

Otar Iosseliani

Après avoir étudié le piano, les mathématiques et la mécanique, Otar Iosseliani s'oriente vers le 7ème Art au VGIK, l'école de cinéma de Moscou. Il y réalise plusieurs courts métrages et un moyen métrage en 1961, intitulé Avril qui est interdit par les autorités locales. Une mésaventure qui se reproduit notamment avec La Chute des feuilles, son premier long métrage. "Ces films n'étaient pas anti-soviétiques. Ils décrivaient la réalité qui pouvait se passer du système, les problèmens humains qui continuaient à exister et qui, peut-être, pour la censure, soulignaient le côté passager du bolchevisme", explique le cinéaste. Depuis 1982, Otar Iosseliani poursuit sa carrière en France avec Les Favoris de la lune ou La Chasse aux papillons. Mais le cinéaste reste fidèle à sa méthode : "utiliser les ressorts de la comédie, parler des choses les plus graves en souriant", confie-t-il. La reconnaissance arrive avec Adieu, plancher des vaches!, sélectionné hors compétition à Cannes et lauréat du prix Louis-Delluc, Goncourt du cinéma français.


 
FILMOGRAPHIE
1962 Avril
1964 La Fonte   
1970 Vieilles Chansons georgiennes
1970 Il etait une fois un merle chanteur
1976 Pastorale
1982 Euskadi
1984 Les Favoris de la lune
1988 Un Petit monastere en Toscane
1989  Et la lumiere fut
1992 La Chasse aux papillons
1994 Seule, Georgie
1996  Brigands, chapitre VII
1996 La Chute des feuilles
1999 Adieu, plancher des vaches ! 
2001 Lundi Matin
2006 Jardins d'automne  

Lundi matin

Otar Iosseliani
Distribution :: 
Date de sortie :: 
20/02/2002
France / Italie – 2001 – 2h02 – couleur – 35 mm – 1.66 – Dolby SR

Vincent habite dans un petit village où il croise régulièrement les mêmes personnes. Tous les matins, il se rend à l'usine chimique pour travailler, et le soir, il s'occupe de sa famille. Un jour, il n'en peut plus et décide de partir en voyage avec l'argent donné par son père.