Notes et lectures

Le Cinéma à l’heure du numérique (pratiques et publics)

Ouvrage sous la direction de Michaël Bourgatte et de Vincent Thabourey
« Rares sont les ouvrages portant sur l’exploitation cinématographique. La profession d’exploitant - appellation usuelle...

Pour célébrer les 20 ans de la revue, il a été demandé aux contributeurs occasionnels ou réguliers de la revue un texte court sur un sujet de leur choix. Liberté leur était donnée d’écrire à propos d’un film ou d’un cinéaste qu’ils aiment et à qui ils souhaitaient rendre hommage, ou bien sur l’état du documentaire contemporain et le chemin parcouru depuis vingt ans. Ils pouvaient aussi répondre tout simplement à la question : « pourquoi le documentaire ? » De cette commande en forme de « carte blanche » résulte un numéro exceptionnel où chaque auteur exprime de façon personnelle ce qui l’attache aux films documentaires, son penchant particulier pour ce cinéma en perpétuel renouvellement. Les articles entrent en résonance entre eux et l’ensemble forme une image assez complète et diversifiée d’un cinéma en marge de l’économie mais au centre des enjeux de l’art et de la société.

À force de miniaturiser les composants, on en est venu à ces minuscules caméras vidéo que l’on tient à la main. Occasion pour l’indépendant de renforcer son autarcie, pour l’industrie de baisser ses coûts de production. Tout le monde est content. C’est une expérience singulière que l’usage de ces machines. Après plusieurs voyages de tournage dans un champ plutôt documentaire, ça fait gamberger. Point de départ.