Contenus numériques « hors film » DANS LES PIXELS

Text Resize

-A +A
Numérique

Contenus numériques « hors film » DANS LES PIXELS

Bilan de la journée d’information : Contenus numériques « hors film » et accompagnement de films par De la suite dans les images
Présentés au Fresnoy le 10 avril 2012  lors d’une journée d’information organisée par De la suite dans les images, les contenus numériques «hors film » et accompagnement de films ont permis d’alimenter la réflexion sur le travail autour des films.
A quel moment commencer l’accompagnement (au cours du tournage, avant la sortie…) ?
Dans la salle ou dans un autre espace du cinéma ?
Comment utiliser les nouvelles opportunités qu’offre le matériel numérique dans la médiation avec le public ? Vous pouvez retrouver certains des contenus sur internet.
Hors-films présentés :
Le CLAP en Aquitaine / Les RENCONTRE(S) du GNCR / Teaser « Le Veau d’or » coproduit par le CRRAV
Financement : Le changement de processeur son ne fait pas partie des dépenses éligibles aux différentes aides à la numérisation. Par contre, son financement peut être assuré par le fonds de soutien automatique, de même que les travaux de gros oeuvres dans votre cabine.
Questions/Réponses autour du numérique
Coût : L’évolution des projecteurs 2K vers la 4K est possible pour certains modèles mais à quel prix ?
Pour le Christie CP2220, cette évolution coûte 20 000 euros aujourd’hui.
Financement : Peut-on obtenir l’aide du CNC pour du matériel 4K ?
Oui, avec le même plafond de dépenses éligibles que pour le 2K, mais pas celle de la Région.
Matériel : Les serveurs de marque GDC sont-ils au niveau sur la sécurité ?
Ces serveurs font l’objet de nombreuses rumeurs. Contactée à ce sujet, la CST indique qu’elles sont infondées. Ce matériel est «agréé» DCI. Quant aux performances de ces serveurs (notamment sur la 4K et le HFR) la CST n’a pas encore fait de test.

Focus sur une technologie : le HFR, c’est quoi ?
High Frame Rate, traduit par fréquence élevée d’images (ou haute fréquence d’images). Cette technologie consiste à augmenter le nombre d’images par seconde à la prise de vue et donc à la projection. Les films seraient ainsi projetés à 48 voire 60 images par seconde (ips) en 2D et à 48 ips en 3D pour obtenir, selon les fabricants et les réalisateurs utilisant cette technologie, une plus grande fluidité de l’image. Première grande sortie cette année utilisant le HFR, Bilbo Le Hobbit a été tourné en 3D/4K à 48 ips. Les suites d’Avatar sont également annoncées dans cette fréquence de prise de vue.
Les serveurs gèrent la fréquence d’image et devront faire l’objet d’une mise à jour (software) afin de pouvoir projeter toutes les fréquences. Les projecteurs de série 2 projettent jusqu’à 144 ips et pourraient connaître une mise à jour pour les fréquences supérieures.

 

sur le site internet de "DE A SUITE DANS LES IMAGES"

Accompagnement à la transition numérique

Le parc des salles en France, premier en Europe, a engagé sa transition vers un équipement entièrement numérique. Près de deux tiers des salles étaient équipées au 1er janvier 2012. A l’échelle régionale, les chiffres sont légèrement supérieurs à la moyenne nationale en raison de la surreprésentation des multiplexes. Par conséquent, les salles publiques et associatives forment la quasi totalité du contingent des salles non-équipées. Ce diagnostic a déjà été établi par De la suite dans les images pour la Chambre Syndicale des Cinémas dans le cadre de la concertation lancée par le Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais au sujet de l’emploi et la formation des opérateurs-projectionnistes.

Ces salles ont, pour des raisons différentes, différé/retardé l’installation de leur équipement numérique mais vont désormais se retrouver face à une urgence : la disparition des copies 35mm. L’accès aux copies est déjà de plus en plus délicat pour les salles de « seconde exclusivité » et certains distributeurs annoncent un arrêt du 35 mm pour le second trimestre 2012.

De la suite dans les images souhaite par conséquent accompagner les salles de son réseau et, en dehors, toutes celles qui nécessiteront une assistance, dans le passage au numérique avec une mission qui se déclinera comme suit :

    *  un rôle d’ingénierie : aider à la constitution des dossiers de demande de financement auprès des partenaires financiers (Conseil Régional Nord – Pas-de-Calais et CNC) ;
    *  un rôle d’expertise : guider les salles à travers leur choix de matériel, en fonction des contraintes ou des particularités de l’activité, de l’état d’avancement du projet, anticiper les questions de transition et/ou de cohabitation entre l’ancien matériel et le nouveau, accompagner les personnels techniques dans la définition des besoins de formation, lancer la réflexion sur les futures méthodes de travail ;
    *  un rôle d’information : création dans l’espace ressources du site de De la suite dans les images, à destination des adhérents, d’articles spécifiques (préconisations techniques, retours d’expérience, glossaire, revue de presse…) ;
    *  un rôle de conseil : établir un diagnostic avec la salle de son projet, accompagner la réflexion sur les possibilités nouvelles offertes par l’équipement numérique (organisation des séances, captation des publics, compléments de programme…).


Renseignements : De la suite dans les images - tél : 03 20 93 04 84 - contact